Conseils pour bien aérer une chambre

Travaux - Rénovation - Artisans

Conseils pour bien aérer une chambre

Actuellement, les habitations sont de mieux en mieux isolées, mais l’air intérieur devient cinq à dix fois plus pollué que l’air extérieur. Ce fait expose toutefois les occupants à des problèmes de santé. La chambre, la pièce où l’on passe le plus de temps doit donc faire l’objet d’une bonne ventilation afin d’assainir l’air ambiant.

Pratiquer la ventilation naturelle

Pour éliminer l’humidité due à la condensation, les pollutions intérieures ainsi que les risques de moisissures, il n’y a rien de mieux que d’aérer et ventiler la pièce. De multiples sources sont à l’origine des pollutions intérieures comme :

  • Les composés organiques volatils (COV) qui sont contenus dans les revêtements (papier peint, peinture, moquette…) et les meubles.
  • La fumée de cigarette.
  • Les émanations des produits d’entretien.

Pour évacuer l’air pollué, accorder de l’importance à la ventilation naturelle est un moyen très efficace. Pour assainir une habitation, le fait d’ouvrir les fenêtres en créant un courant d’air dans tout le logement est une pratique avantageuse. Pour ce faire, il est recommandé d’ouvrir vos fenêtres 10 minutes en deux fois par jour, soit le matin et le soir, de préférence avant 10 heures et après 21 heures où l’air extérieur est moins pollué. Pour assainir l’air, éliminer les mauvaises odeurs et aérer les draps, prenez l’habitude de bien aérer la chambre à coucher dès le saut du lit, avant la douche ou le petit déjeuner.

Ventiler la chambre en continu par les entrées d’air

Pour optimiser une ventilation naturelle confortable de la chambre en toutes saisons, il est indispensable de disposer de grilles de ventilation. Si vos menuiseries extérieures ne sont pas équipées en partie haute, il est conseillé à ce moment-là de percer la façade de votre bâtiment. Pour que la ventilation soit optimale, assurez-vous régulièrement que les grilles d’aération restent propres et ne soient pas obstruées. Nettoyez-les régulièrement aussi en utilisant uniquement des produits naturels comme le savon noir ou le bicarbonate de soude par exemple. En cas de travaux, ne prenez surtout pas le risque de les supprimer.

Utiliser de la ventilation ponctuelle

Pour dépolluer la chambre, la ventilation ponctuelle est aussi une bonne technique à pratiquer. Ce type de ventilation est mécanique et il se voit comme une bonne alternative quand vous ne pouvez installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Il fonctionne en effet avec des extracteurs à ventilateurs motorisés, qui ont pour utilité d’extraire les polluants et améliorer la qualité de l’air intérieur. Pour une chambre bien aérée et bien équipée, optez pour les modèles équipés de commandes automatiques ou de détecteurs de présence et surtout assurez-vous que le système ne soit pas bruyant en optant pour un modèle silencieux, plus onéreux certes, mais plus confortable.

Employer une ventilation mécanique contrôlée

Pour aérer et évacuer l’humidité résiduelle et les polluants, la solution la plus performante reste   la VMC. Son système permet de renouveler en permanence l’air dans la pièce. Deux types de VMC se proposent à vous :

  • La VMC simple flux hygroréglable
  • La VMC double flux (la solution la plus performante).

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire