L’aménagement d’un potager dans sa cuisine

Travaux - Rénovation - Artisans

L’aménagement d’un potager dans sa cuisine

Avec toutes les possibilités qui
s’offrent maintenant en matière de culture, pourquoi ne pas créer votre propre
petit potager si vous avez de l’espace dans votre cuisine. Certes, il ne
s’agira pas d’une culture intensive, mais en plus de décorer votre cuisine, le
petit potager pourra réduire vos dépenses.

Trouver le bon emplacement

Pour réussir votre projet,
réfléchissez bien à son emplacement et aussi à la surface du potager. C’est
ensuite à partir de la place disponible que vous allez pouvoir vous projeter.
Dans tous les cas, assurez-vous que la pièce soit facilement aérée ;
l’emplacement soit lumineux et ensoleillé de préférence afin d’assurer la bonne
croissance des légumes ; l’emplacement n’est pas orienté au nord, sinon
vous allez devoir utiliser des lampes spéciales ; il y a des points d’eau
pour faciliter l’arrosage.

Choisir les contenants

Pour créer un potager, vous avez
un large choix de contenants. Seulement :

  • Optez pour des pots en terre, des jardinières ou
    des bacs selon le type de culture et surtout de leur taille.
  • Privilégiez des contenants présentant des trous
    au fond pour bien drainer les cultures.
  • Utilisez des soucoupes pour récupérer le surplus
    d’eau.

Respecter les règles et principes de base

Pour regrouper vos légumes, tenez
compte de leurs besoins en eau et nutriments, car les mêmes contenants doivent
avoir les mêmes besoins. Avant d’utiliser des plantes décoratives,
enseignez-vous sur leur éventuelle toxicité. Comme certaines feuilles de
légumes ne sont pas comestibles, assurez-vous de bien vérifier cela. Pour
savoir quand planter et récolter, consultez puis établissez un calendrier du
potager. Mais le plus important, c’est de choisir des végétaux adaptés à la
culture en intérieur et des herbes aromatiques faciles à cultiver (basilic,
persil, thym, cerfeuil, coriandre, menthe, ciboulette). Côté légumes
décoratifs, choisissez les produits peu encombrants et faciles à cultiver comme
les piments, les tomates cerises, les mini-choux. Pour les légumes à croissance
rapide, vous pouvez cultiver des radis ou des laitues à couper. Pour un bon
aspect visuel et une récolte abondante, n’oubliez surtout pas de planter des
fraisiers en les installant dans des pots en colonne.

Des conseils pratiques sont
encore à retenir pour cultiver votre potager d’intérieur :

  • Achetez des plants en pots ou faites vous-même
    vos semis.
  • Utiliser du terreau pour potager.
  • Afin d’assurer un bon drainage, installez une
    couche épaisse des billes d’argiles ou de gravillons au fond des contenants.
  • Ajouter régulièrement de l’engrais à vos
    cultures.
  • Arroser régulièrement suivant les besoins de
    chaque végétal.
  • Faites attention à la présence de parasites.

Si vous suivez de près ces
conseils et ces étapes, vous n’aurez sûrement pas du mal à avoir un potager
dans votre cuisine.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire